Etes-vous déprimé(e) si vous ressentez ces symptômes ?

La dépression se caractérise avant tout par un changement de comportement, résultat de l’affectation physique et psychique qui touche la personne dépressive. Parfois, la dépression peut être évidente : nous sommes tristes, nous pleurons, nous ne dormons plus ou dormons mal, notre esprit tourne au ralenti… Bref, tout nous semble fade et nous n’avons plus goût à rien.

Ceci dit, méfiance car ce n’est pas parce que l’on ressent ces symptômes, que nous couvons à coup sûr une dépression. Chacun de ces symptômes pris isolément correspondent à des états que nous pouvons ressentir au cours de la vie ordinaire. La tristesse et l’insomnie concernent des personnes qui ne sont pas forcément atteintes de dépression. La perte ou le gain de poids, comme l’agitation ou la perte d’énergie sont des symptômes largement générés par le stress et le surmenage de nos modes de vie ! Le stress ou un évènement fâcheux peut nous affecter. Nous sommes alors maussade, dormons mal, nous nous sentons sans énergie ni entrain. La perte de plaisir peut être liée à une baisse passagère du tonus général : nous avons envie de ne rien faire et rien ne nous tente ! Cela ne veut pas dire que vous êtes dépressive.

Seule l’association et la durée de ces symptômes attestent de la maladie — et non la présence d’un ou deux symptômes. En revanche, il est évident que vous si vous ressentez de plus en plus fort au moins cinq de ces symptômes depuis plus de deux semaines, vous devez aller sans plus tarder chez votre médecin. Il n’y a que votre médecin qui pourra établir un diagnostic ! Insistons sur ce point car pour beaucoup, accepter la dépression n’est pas chose facile — et admise !

oui-je-veux-sauver-mon-couple