Quelles sont les signes d’une dépression masquée ?

Les signes suivants doivent être souvent interprétés comme les signes d’une dépression masquée appelant un traitement de la dépression masquée. Des troubles de la concentration et des problèmes de mémoire. Une perte d’intérêt pour les choses normales de la vie, beaucoup de désespoir et des pensées suicidaires. Des problèmes de sommeil. Des problèmes d’appétit. Une perte d’énergie. Une diminution de la libido et des envies sexuelles. Un ralentissement mental et physique. De l’anxiété de l’angoisse. Une sorte d’indifférence affective. La perte du plaisir et du sentiment de plaisir : l’anhédonie. Une humeur souvent triste. Beaucoup d’auto dépréciation et un grand sentiment d’inutilité exprimé par la personne qui en souffre. En définitive, les symptômes d’une dépression sont cachés par des manifestations psychosomatiques. Selon les spécialistes, ces symptômes peuvent prendre n’importent quelle forme. C’est ce qui rend difficile le dépistage de ces dépressions masquées. Car les symptômes peuvent se présenter sous toute une série de formes complètement différentes touchant le système nerveux central, des problèmes gastro-intestinaux, des problèmes génitaux urinaires, des problèmes musculaires, des douleurs osseuses… Néanmoins, la médecine a identifié toute une série de symptômes comme étant des pistes indiquant une possibilité de dépression masquée latente : les troubles du sommeil, insomnie et hypersomnie, des troubles gastro-intestinaux, des douleurs cervicales et thoraciques, des vertiges, des problèmes d’acouphènes, des troubles cardio-vasculaires, des migraines et céphalées, le développement de phobie, peur d’une tumeur cérébrale, peur de la mort. Des problèmes de peau, des affections cutanées, urticaire, psoriasis, lichens, des troubles musculo squelettiques souvent manifestés dans la nuque et dans la colonne vertébrale. La lombalgie, sensation d’arthrose, sciatique, problèmes pelviens. Et toute une série de douleurs atypiques. Ce que la personne exprime, ce sont essentiellement des symptômes physiques mais elle ne parlera jamais de ses symptômes émotionnels. Les examens médicaux sont peu concluants et les traitements des problèmes indiqués ci-dessous sont inefficaces. On est clairement dans une problématique psychosomatique d’une personne qui cache sa dépression pour des raisons inconscientes généralement.

oui-je-veux-sauver-mon-couple